« Votre liberté ne repose que sur votre volonté ». 

Voilà une phrase qui pourrait résumer le concept mode Depend of Yourself que a su séduire Jamais le Mardi, et avec lequel nous avons voulu collaborer.

Derrière ce projet, Joseph, un jeune homme talentueux et passionné de mode. Depuis maintenant deux ans, il le développe, diversifie ses activités, et le fait grandir.

Avec Depend of Yourself, Joseph collabore, créé, il endosse le rôle de Directeur artistique, c’est ce qu’il a toujours aimé faire.

Tout a commencé à l’occasion d’un projet de BTS. Joseph, alors chargé de refaire la communication de l’enseigne Kaporal, s’investit corps et âme dans son travail. Création d’un compte instagram, de messages publicitaires plus vivants et plus contemporains, nouveau choix de modèles emblématiques, réalisation d’un tout nouveau business plan : tout y passe.

Le sérieux et la qualité du travail fourni pousseront le siège de la marque à le contacter pour collaborer très sérieusement avec lui. L’idée d’avoir un concept de branding et de direction artistique germe alors.

 

«J’ai voulu tout personnaliser, jusqu’au nom»

À l’époque, pas encore de Depend of Yourself, mais un concept appelé Lookbook on Set. Sous les conseils avisés de sa mère, Joseph en change le nom. Faisant fi de la grammaire anglaise, et voulant apporter sa touche personnelle jusque dans les moindres détails, il change depend on yourself en Depend of Yourself.

Le concept de développement en image de marque est né, des marques comme Facee le contactent, les collaborations commencent.

 

«La qualité de travail prime, l’expression artistique en découlera»

Maintenant qu’il a un nom, le projet peut se déployer. Il rassemble aujourd’hui une équipe permanente qui représente l’âme de Depend of Yourself : Emily et Emmanuel à la photo, Motenga à l’infographisme, Masidi à la rédaction, Free Pau au maquillage et Enorname en tant qu’égérie. Ce noyau de collaborateurs a été sélectionné selon des critères primordiaux : la connexion artistique et la qualité de travail.

Partager une humeur, une approche artistique, c’est ce que cherche Depend of Yourself.

 

«Depend of Yourself, c’est être déterminé, avoir du caractère, de l’ambition.»

S’il s’est si bien entouré, c’est que Joseph n’a qu’un objectif avec Depend of Yourself : il veut que les marques se reconnaissent dans son travail, qu’elles soient attirées par la griffe du projet. Cela passe par l’écoute, le partage, le conseil.

Depend of Yourself est là pour orienter vers un autre style et pour proposer, sans jamais forcer. De la création d’une identité visuelle à la réalisation de shootings produits, en passant par le community management et le stylisme, il touche à tout. Photo, vidéo, événementiel, rien ne l’arrête.

« Instagram c’est mon CV »

Pour présenter ses réalisations, collaborations et créations, Depend of Yourself a choisi la plateforme Instagram. Il s’en sert pour informer, actualiser, et surtout alimenter chaque jour son compte avec du contenu de qualité qui le représente.

À la fois créatif et tendance, le but est d’impacter et de plonger les personnes dans l’âme du concept. Loin de la course au like, le but est de s’en servir comme d’une vitrine.

« De plus en plus de personnes voient nos réalisations, c’est le plus important ».

 

« La rareté, c’est bien. Chez Depend of Yourself, libre à toi de t’exprimer »

Du choix des modèle à la direction artistique singulière, Depend of Yourself cherche à représenter le beau sous toutes ses formes.

Plusieurs castings lyonnais ont d’ailleurs été réalisés dans le but de trouver les nouveaux visages du projet, des personnalités à la fois lookées et marginales.

Ce mélange et ce non-conformisme apportent une réelle plus-value au projet. Créer de nouvelles choses, se démarquer, c’est aussi ça, le style Depend.

​Alors que le concept à déjà collaboré avec de grands noms comme Fila, son ambition n’en est que plus grande. En attendant d’ouvrir un concept store et de travailler pour Fenty ou encore Virgil Abloh pour Louis Vuitton (les dream job de Joseph), Depend of Yourself continue à se diversifier et de toucher à tout.

Le prochain enjeu : explorer et partager sa griffe au travers de son tout premier projet beauté. Une chose est sûre, Depend of Yourself est un nom que vous n’êtes pas prêts d’oublier.