JAMAIS LE MARDI A RENCONTRÉ :

Eva Senzacqua

Blogueuse émérite et influenceuse Instagram, Eva est de tous les fronts : mode, voyages et gastronomie sont autant de sujet que la jeune femme aborde avec sa communauté. Elle partage avec elle ses coups de coeurs beauté, ses découvertes de villes ou encore ses bons plans lyonnais. Car si Paris est la ville de tous les possibles, Eva entend bien prouver que la ville de Lyon a aussi ses cartes à jouer, et que dans la capitale des Gaules, on ne s’ennuie jamais. Interview d’une blogueuse pure produit lyonnais.

Bientôt 4 ans que tu as créé ton blog, on ne compte plus le nombre d’articles et de sujets que tu as abordés et partagés avec ta communauté.

D’où tiens-tu ton inspiration et ton renouvellement perpétuel ?

Pour être honnête, c’est en été que je suis plus naturellement inspirée.

D’ailleurs, je ne suis pas fan de la mode hivernale et j’ai tendance à hiberner donc j’ai moins de choses à partager. Je suis en pleine réflexion quant au maintient de mon blog mais il y a de fortes chances pour que je l’arrête dans les prochains mois (c’est une exclu). J’ai du mal à continuer ce qui ne me fait plus vibrer alors je préfère arrêter avant d’en être complètement lassée. Je resterai exclusivement sur Insta pour me laisser plus de temps à consacrer à un autre projet. Je me lasse assez vite, c’est un de mes plus gros défauts.

Tu es blogueuse multi-facettes et tu traites des différents sujets qui te passionnent. C’est important, pour toi, de pouvoir parler de tout sur un seul et même support ?

 

Justement, je crois que c’est LA raison pour laquelle j’ai lancé mon blog. Souvent, on me demandait des conseils pour les voyages, des adresses de restaurants, où j’avais acheté tel ou tel article; rapidement, je me suis dit que ça serait plus simple pour moi de tout regrouper sur un même support. C’était complètement le bon outil à mon sens. D’ailleurs, même avec le blog, on continue toujours à me poser des questions en direct.

 

Est-ce qu’il y a une corde que tu aimerais rajouter à ton arc, comme une nouvelle thématique à aborder ou une évolution dans ta manière d’échanger avec tes lecteurs/trices?

 

Oh oui, partir sur quelque chose de différent à côté de mon instagram lié au blog. Mettre un peu plus de fun et surtout faire bouger un peu plus mon activité.

Le blog, ce sont des photos, du statique. Ce n’est un secret pour personne,

je déteste les photos, le comble ! Alors je commencerais bien à faire évoluer le côté vidéo.

 

 

Tu utilises beaucoup Instagram et les réseaux sociaux : est-ce que c’est pour toi un outil pour toucher plus de public, ou un espace de partage à part entière qui diffère de ton blog?

 

Clairement, la cible est beaucoup plus simple à toucher et surtout ça permet de toucher à l’international. A titre perso, j’adore naviguer sur Instagram par exemple. Je ne découvre plus un restau sans regarder quelques photos sur les réseaux avant etc.

 

Parlons mode, plus spécifiquement : comment tu décrirais ton style, et comment as-t’il évolué au fil du temps ?

 

Je ne pense pas vraiment un style bien défini. J’achète au coup de coeur et il est hors de question, pour moi, de craquer sur toutes les tendances du moment. Si je n’aime pas, je n’achète pas. Comme tout le monde le sait, également, tant que je suis perchée sur mes talons, je suis la plus heureuse donc déjà, par exemple, toutes les modes de sneakers etc… je next directement!

 

Pour nos lecteurs et lectrices, quels sont selon toi les must- have d’une garde robe lyonnaise ?

 

Wow tu me poses une colle là ! JOKER. Je bloque dessus mais désolée, les lyonnaises ne portent pas de talons à mon grand regret, c’est baskets and nothing else mais bon … j’ai l’impression que c’est générationnel en fait.

 

On sous-estime souvent injustement Lyon au profit de Paris lorsqu’il s’agit de mode, de gastronomie ou de créativité : qu’as- tu envie de dire à ces gens qui ne voient que par la capitale ?

 

Et bien, on est un mini Paris mais par exemple, dans de nombreux domaines, tout se passe à Paris. Certains jobs « vivotent » sur Lyon. Niveau mode, j’ai l’impression qu’on va finir par perdre toutes nos plus belles boutiques. Après Dior, Cartier est parti au profit des boutiques de Genève et Paris. Je trouve ça tellement dommage. Quant à la qualité de vie, clairement, il n’y a pas de match. A Lyon, on peut avoir une vie en dehors du travail, se poser. A Paris, tu termines le travail, tu vas boire un verre et hop tu rentres à 23h minimum. Jamais le temps de se poser, Il faut tenir le rythme !

 

Dernière question : si Paris est « la plus belle ville du monde », Lyon c’est... ?

 

…La capitale sans ses inconvénients !

Pour illustrer cette article, Eva a acceptée de se glisser dans la peau du mannequins. Découvrez sans plus tarder notre prise de vue sous l'objectif de la talentueuse Maude Roudier.

Photographe : Maude Roudier.

Mannequins: Eva Senzacqua.

Stylisme: Clara Melki.

Maquillage: Justine Eyraud.

Coiffure: Justine Eyraud.

Merci au Gaïa Coffee House pour son merveilleux et chaleureux accueil.