JAMAIS LE MARDI NOUS PARLE DE:

La fashion-week homme-Printemps-été 2019  

Mardi 19 juin 2018. Quelques semaines après les défilés de prêt-à-porter pour femme, Paris s’est déjà remise en scelle pour présenter les collections Printemps/Été 2019 de ces messieurs. Les défilés se sont une nouvelle fois enchaînés frénétiquement, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le changement a le vent en poupe cette année. Côté collections, le gender-fluid gagne du terrain. À l’heure où certaines maisons de couture font le choix de réunir leurs collections pour homme et pour femme, d’autres décident de s’inspirer du vestiaire féminin et de flouter encore un peu les frontières entre les genres. Les hommes apparaissent maquillés sur les podiums de McQueen, ou en talons chez Études Studio. Une nouvelle conception du vestiaire masculin est en marche.

Cette édition 2019 est aussi l’occasion pour Jacquemus de présenter sa première collection pour hommes. Dans les décors de Marseille, l’on a découvert des couleurs vives mêlées au beige et au blanc, des coupes larges, détendues. À l’instar des collections des autres enseignes, le vestiaire masculin gagne en légèreté, il se libère.

Simon porte Jacquemus

collection EL GADJO

@jacquemus

Côté designers, deux des plus grandes maisons de couture françaises étaient attendues au tournant. Alors que les sacs cabas Christian Dior de Maria Grazia faisaient leur apparition devant la caserne de la Garde républicaine, Kim Jones avait la lourde tâche de présenter sa première collection pour la maison. Entre hommage et innovation, les pièces proposées par le designer ont fait mouche : des chaînes aux sneakers, pari réussi.

Collection Dior homme

Par Kim Jones.

@mrkimjones

Il en va de même pour Virgil Abloh, qui n’a eu aucun mal à prouver sa légitimité sur le trône de Louis Vuitton pour homme. Sur un podium multicolore, les frontières entre le luxe et le street sont une nouvelle fois tombées : le monogramme est revisité, les coupes tombent, c’est une véritable cure de jouvence pour l’enseigne.

Louis Vuitton

Collection COLOR THEORY

par Virgil  Abloh.

Et que serait une fashion-week sans ses invités de renom ? De la blogueuse allemande Caroline Daur et son look total Dior Alice Barbier et JS Roques (@Jaimetoutcheztoi) en matching outfit pour Kenzo, en passant par Assap Rocky, Ian Connor et tant d’autres, ils s’étaient tous donné rendez- vous sur les sièges des défilés. Un mélange des genres, des styles, à l’image de ce qu’est la mode d’aujourd’hui.

Cette année plus que jamais, les collections s’unifient, les dictats disparaissent au profit d’une vision plus libre et déconstruite : la Fashion Week pour hommes a clamé son ras-le-bol. Une nouvelle ère est en marche.

Un grand merci à Nathan Merchadier

pour ses magnifiques clichés