JAMAIS LE MARDI A RENCONTRÉ :

BEAUTYCTION

Jordan, alias Beautyction, est LA figure masculine montante de l’univers du make-up français. Entre Lyon et Paris, le jeune homme enchaîne les collaborations, et ceux qu’il surnomme ses « petits chats » sont chaque jour plus nombreux à suivre les tutos et diverses aventures qu’il partage sur Youtube et Instagram.

Photographe de formation, Jordan a su se faire une place sur le marché du

make-up, en travaillant notamment pour MAC Cosmetics ou encore Tom Ford, et compte bien pérenniser son statut et continuer d’exprimer son art sur le Youtube game de la beauté, aujourd’hui principalement féminin.

Jamais le mardi l’a rencontré pour chercher à en savoir plus sur ce jeune homme pétillant et passionné.

Bonjour Jordan ! D’où te vient cette passion pour le make-up, et comment t’es venue l’idée de la partager via YouTube et Instagram entre autres ?

J’ai toujours eu un certain attrait pour la beauté sous toutes ces formes depuis mon plus jeune age et je me suis toujours épanoui grâce à la création, l’art mais j’ai réellement découvert ma passion pour le make-up à travers la photographie de mode qu’est mon premier métier (même si je lorgnais déjà sur les produits de ma mère).

Les lumières, les reflets, les textures que j’ai rencontré mais aussi et surtout cette aptitude à valoriser la femme, a la faire se sentir belle, m’ont fait tomber amoureux du maquillage. 

Et c’est en m’apercevant que le paysage Youtube de la beauté manquait cruellement d’hommes, que je ne m’y retrouvais pas, que j’ai décidé de créer ma propre chaîne pour partager ma passion. Une réussite, je ne sais pas, c’est un bien grand mot, mais je suis fier et très reconnaissant de ressentir tant de soutien !

 

68k abonnés sur Youtube, 36k followers sur Instagram, des collaborations et des partenariats... on peut dire que c’est une réussite. Quel est le prochain goal que tu vises ?

 

Prochaine étape ? Réaliser le rêve que je nourris depuis que je tiens un pinceau, créer ma propre marque de Makeup.

 

Chaque personne a sa propre vision du maquillage, sa « griffe ». Comment tu définirais la tienne ?

 

Ma griffe… Je ne suis pas de ceux qui transforment mais plutôt de ceux qui cherchent à sublimer les traits, mon travail tourne majoritairement autour de la lumière, du glow, des touches de couleur légères et des fards qui s’épousent.

J’aime donner l’illusion d’une peau au naturel, ne pas dépasser la limite du « trop ».

Tes vidéos sont regardées par des milliers de personnes, et si pour certains, voir un garçon se maquiller est tout à fait normal, pour d’autres, c’est dérangeant. Qu’as-tu envie de dire à ces personnes ?

 

Qu’il est temps d’avancer, d’évoluer avec son temps afin de comprendre que l’individualité n’est pas dérangeante, bien au contraire !

J’ai envie de leur demander pourquoi nos différences, aussi insignifiantes soit-elles dans leurs vies, leur importe tant. J’utilise un fond de teint, pas un revolver !

Me concernant, je suis toujours très surpris de voir la bienveillance qui provient de ma communauté et même de nouveaux arrivants. J’avoue que je n’ai pas a me plaindre, je ne reçois que très rarement de mauvais messages. Mes chatons sont passionnés et veulent toujours apprendre, ils me le font ressentir au quotidien et j’ai beaucoup de chance.

Comment se présentent les retours sur ton contenu d’une manière plus générale ?

L’industrie de la beauté a explosé ces dernières années, donnant naissance à bon nombre d’influenceuses beauté.

Bien que le milieu soit dominé par les femmes, certains garçons anglophones comme James Charles ou Manny Guittierez ont réussi à y faire leurs preuves. Penses-tu que la France est en retard sur cette évolution et si oui, pourquoi ?

 

Je pense que la France est en retard pour tout haha !! Les créatrices de contenu dans la beauté existaient aux USA bien avant que les nôtres ne pointent le bout de leur nez. J’ai toujours eu la sensation qu’ils créaient un peu les tendances que nous finissons par suivre et les hommes dans le makeup ne sont pas l’exception.

J’espère tout simplement que la France maintiendra également cet engouement pour la diversité, tout comme le font les Etats-unis à travers leurs icônes.

On a vu récemment des enseignes comme Myego, Asos ou et même de grandes maison comme Dior sortir des lignes de makeup pour homme, sous un marketing différentié. Le maquillage « pour homme » est-il si différent de celui « pour femme » que nous connaissons déjà ?

Penses-tu que ce marché d’apparence clivant a de l’avenir ?

 

Honnêtement, je ne sais pas réellement si ce type de produit à un avenir ou non mais j’ai souvent l’impression de me trouver face à un coup de marketing plutôt que devant une innovation majeure. La démarche peut être bonne puisqu’elle décomplexe beaucoup d’hommes quant à l’utilisation de produits cosmétiques mais ils n’ont en soi aucune réelle différence avec des produits dits « classiques » et ont, selon moi, tendance à repousser encore une fois le maquillage dans la catégorie « féminine » alors que l’on se bat justement pour mettre fin aux idées préconçues concernant la cosmétique dans l’univers masculin.

Dernière question : Lagerfeld a dit « la tendance, c’est le dernier stage avant le ringard ». Le make-up est ultra tendance en ce moment, comment va-t’il évoluer selon toi ?

 

Le make-up ne sera jamais ringard selon moi! Il est présent depuis des millénaires et continuera de l’être, peut être pas sous la même forme, on est actuellement dans une phase libératoire du maquillage, le « trop » n’est jamais « trop », on retournera probablement tôt ou tard sur une utilisation plus naturelle, plus délicate mais certaines femmes n’ont jamais cessé de l’employer de cette façon. On qualifie aujourd’hui leur maquillage de ringard, elles seront à nouveau « tendance » demain.

Merci à toi pour ces réponses !

Pour illustrer cette article, Jordan et son model Ilona se sont prêtés au rôle de mannequins.

A la manière de Mario Dedivanovic et de sa muse Kim Kardashian, Jordan à sublimé Ilona à l'aide d'un maquillage somptueux réalisé par ses soins.

Découvrez sans plus tarder notre prise de vue sous l'objectif de la talentueuse Maude Roudier.

_Y9A0100.jpg
_Y9A0232.jpg
_Y9A0236.jpg
_Y9A0036 copie copie.jpg

Photographe : Maude Roudier.

Mannequins: Jordan & Ilona.

Stylisme: Clara Melki

Maquillage: Beautyction

Coiffure: Justine Eyraud.

Merci au Gaïa Coffee House pour son merveilleux et chaleureux accueil.

Et aux boutique Moreteau et  Lifestyle Concept Store.