JAMAIS LE MARDI A ÉTÉ:

"Au Marché de la mode

vintage."​

Ah, le marché de La Mode Vintage... Le rendez-vous culte des amateurs de mode comme on l'eut jadis dessiné. Pensée il y a quelques années pour des pièces estivales et de la décoration vintage en tout genre, le Marché de la mode vintage nous permet depuis 2014 de profiter d'une collection hivernale. Deux dates pour deux climats, donc.

C'est habituellement sous les plafonds du Double Mixte ou de la Halle Tony Garnier (salles de spectacles et d'événements à Lyon), que se déroule cet événement très attendu. Mais cette année c'est à la Sucrière de Lyon qu'il aura eu lieu.


 

À l'intérieur de ces murs de ferrailles, nous remontons quelques décennies en arrière. Nous vaquons de rayons en rayons, côtoyant la laine, le cuir d'époque et le jean délavé. C'est une ambiance unique, que l'organisation du marché s'accorde à entretenir à chaque édition par le biais de chorales, de divers concours et de décors bien pensés. L'odeur des affaires vieillissantes se marie avec celle des parfums d'antan qui, par un brin de nostalgie, s'attardent encore sur le tissu de leur ancien propriétaire. Et lorsque l'on s'improvise explorateur du jour, le prix de l'entrée - cinq euros, ce qui peut être un frein pour un marché - est d'emblée atténué par les occasions qui affluent sur place. 

C'est une cure de bonnes affaires et de ravissement pour les mirettes, à consommer avec modération sous peine d'overdose de motifs en tout genre.
S'y mêlent également des pièces rares, précieuses, dessinées par de grands créateurs. Car cet événement rend également hommage à la couture d'autrefois, dans ses détails et ornements qui pouvaient la caractériser. L'attention est ainsi portée sur le Luxe vintage, qui nous fascine autant qu'elles il nous parait inaccessible. Là est parfois la beauté de la mode. À nous de l'apprivoiser à notre goût, et à notre budget. 

Cette immense braderie, mêlant tous petits prix ou tarifs sur demande, s’est inscrite au fil d’u temps comme une visite culturelle lyonnaise à part entière. Semblable à une pièce de théâtre, nous voyons défiler les personnalités, qu'ils soient simples visiteurs ou professionnels de la mode, des artistes français ou internationaux, et des décors atypiques. Une synergie chaleureuse propre à ce qui peut parfois nous réunir : le goût de l'insolite.