JAMAIS LE MARDI NOUS PARLE DE:

"Le retour de la basket moche"

Dites adieu (ou du moins, à bientôt) à la chaussure de ville, et bonjour à la basket. Elle est devenue aujourd’hui LA pièce incontournable de nos dressings. Après s’être faite discrète le temps d’une décennie, elle a signé un retour fulgurant ces dernières années : on la retrouve partout.

Au bureau comme en soirée, sur les podiums de la fashion week comme chez Courir, la basket se décline sous toutes ses formes. Et de formes, on peut dire qu’elle n’en manque pas.

Chaque saison, la basket est transformée, travaillée, réinventée

On le sait, les collections et les tendances n’ont jamais été aussi éphémères qu’actuellement. Et elle ne déroge pas à la règle.

Exit les baskets simples et confortables d’antan, la tendance est à la basket «moche».

C’est à qui sera la plus excentrique, et pour attirer l’oeil, les marques osent tout.

Chez Balenciaga et son modèle Triple S par exemple, on triple la semelle, et ce n’est certainement pas pour le confort. Reebok, quant à elle, ressort l’InstaPump et sa semelle fendue du placard et la dépoussière à coup de dorure.

D’autres optent pour le « less is more » et arrachent à la chaussure son squelette et ses lacets : elle devient un tissu greffé à une semelle.

Avec cette pluralité de choix, l’offre et la demande entrent en adéquation.

Qu’elle soit sportwear ou couture, la basket s’adapte aux modes et aux

porte-monnaie. Les plus grands créateurs se la sont accaparée, le prêt-à-porter s’en inspire et continue de l’imaginer autrement. Oui, la basket a résolument conquis l’univers de la mode : il suffit de baisser les yeux pour le constater, et apprecier le spectacle.

Illustration de 

Laura KERG

Merci à :

Violette Amblard, pour les différents

modèles de sneakers.